Vol 4 No 10 (2019): IJRDO - Journal of Health Sciences and Nursing | ISSN: 2456-298X
Articles

FACTEURS CONTRIBUTIFS DE L’INTEGRATION DES SOINS DE VIH/SIDA DANS LE PROCESSUS DES SOINS DE SANTE PRIMAIRES

BOLEKALEKA SINGA Valentin
Institut Supérieur des techniques Médicales de Yangambi
Samuel BULAYA LUNGELA
Assistant à L’ISTM-YANGAMBI
Jean Pierre DANAYENO
Assistant à L’ISTM/ISIRO
Jean Marcel BUSHIRI B’AKAR
Chef de Travaux à L’ISTM -YANGAMBI
Published November 9, 2019
How to Cite
Valentin, B. S., Samuel BULAYA LUNGELA, Jean Pierre DANAYENO, & Jean Marcel BUSHIRI B’AKAR. (2019). FACTEURS CONTRIBUTIFS DE L’INTEGRATION DES SOINS DE VIH/SIDA DANS LE PROCESSUS DES SOINS DE SANTE PRIMAIRES. IJRDO - Journal of Health Sciences and Nursing (ISSN: 2456-298X), 4(10), 58-69. Retrieved from https://ijrdo.org/index.php/hsn/article/view/3270

Abstract

L’idée que la santé de l’homme dépend exclusivement de l’acte médical est aujourd’hui dépassée, les maladies qui perturbent la vie des individus, des familles et des communautés sont exceptionnellement attribuables à des causes isolées alors qu’elles sont dues à un ensemble des facteurs qui se combinent et interagissent entre eux. Le SIDA est une crise d’une nature complexe : il est à la fois une urgence et un problème de développement à long terme. Malgré l'augmentation du financement, de l'engagement politique, et les progrès accomplis pour élargir l'accès au traitement du VIH, l'épidémie de SIDA a une évolution plus rapide que la riposte mondiale. Aucune région du monde n'a été épargnée. L'épidémie reste très dynamique, et se développe en changeant de caractère au fur et à mesure que le virus exploite de nouvelles occasions de transmission. En 2003, près de 5 millions de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH, le chiffre annuel le plus élevé depuis le début de l'épidémie(1).

Downloads

Download data is not yet available.

References

1. Abelhauser A, Enrègle D, Jodeau L et al. Le voleur de temps. Le Journal du Sida 1999 ;
2. Assal JP. Traitement des maladies de longue durée : de la phase aiguë au stade de la chronicité. Une autre gestion de la maladie, un autre processus de la prise en charge. Encycl Med Chir. Paris, Elsevier, 1996,
3. Balint M. Le médecin, son malade et la maladie. Paris : Payot, 1968.
4. Bandura A. L’apprentissage social (éd. française). Bruxelles : Pierre Mardaga, 1976.
5. Ministère de la Santé (RDC) Programme National de Lutte contre le Sida et les IST; Protocole national sur la Prévention de la Transmission du VIH de la mère à l'enfant; 2010. Juillet
6. Ministère de la Santé (RDC) Programme National de Lutte contre le Sida et les IST. Normes et directives sur l'identification, le diagnostic et la prise charge précoce des enfants exposés et infectés par le VIH/Sida; 2010. Mars
7. Organisation Mondiale de la Santé Genève: 2012. Avril. Utilisation des antirétroviraux pour traiter la femme enceinte et prévenir l'infection à VIH chez le nourrisson
8. Traore Y, Dicko Traore F, Teguete I, Mounkoro N, Thera A, Sissoko A, Diallo A, Dolo T, Bagayogo M, Djire YM, Kone D, Doumbia D, Kone O, Tinfa L, Sofara A, Sylla M, Traore M, Diop AB, Diop O, Dolo A. Prévention de la transmission mère enfant du VIH en milieu hospitalier africain, Bamako-Mali. Mali Médical. 2011.
9. WHO and UNAIDS. HIV in Pregnancy: A Review; 1998. Accessible surhttp://www.unaids.org/en/media/unaids/contentassets/dataimport/publications/irc-pub01/jc151-hiv-in-pregnancy_en.pdf. (consulté le 20 juin 2017)