Vol 4 No 7 (2019): IJRDO - Journal of Social Science and Humanities Research | ISSN: 2456-2971
Articles

Note d'analyse Accord politique du centre interdiocésain de Kinshasa de Décembre 2016. : Sollution à la crise constitutionnelle ou stratégie de légitimation des institutions politiques

Touré Maliaka
Chercheur
Published July 11, 2019
Keywords
  • Mots clés : accord politique, centre interdiocésain, crise constitutionnelle, légitimation des institutions Keywords : Political agreement, Inter diocesan center, constitutional crisis, Legitimizing institutions
How to Cite
Maliaka, T. (2019). Note d’analyse Accord politique du centre interdiocésain de Kinshasa de Décembre 2016 . IJRDO - Journal of Social Science and Humanities Research (ISSN: 2456-2971), 4(7), 68-76. Retrieved from https://ijrdo.org/index.php/sshr/article/view/3034

Abstract

Résumé

Au crépuscule du deuxième et dernier mandat constitutionnel de Monsieur Joseph KABILA, la Rd Congo se calfeutre sous une crise politique aigue et généralisée. Elle est due notamment à l’absence de l’autorité de l’Etat sur une bonne partie de l’ensemble du territoire national, puis à l’expiration des mandats constitutionnels des autorités de ce quinquennat. Dans la perspective de mettre fin à cette crise et à l’impasse politique qui s’en est suivi, les forces politiques et sociales ont plus d’une fois tenté d’harmoniser leurs vues autour d’un dialogue national de crise.

De l’appel au dialogue sous la facilitation d’EDEM KODJO à la signature, le 31 Décembre 2016, de l’Accord Global du Centre Interdiocésain de Kinshasa, rien ne sert à dissimuler que la mise en œuvre de ce dernier pose de sérieux problèmes, surtout du côté de sa cellule de suivi, au point de croire que cet engagement ne fut que déclencheur de culbutes futures.

Dans cette note d’analyse, nous nous adonnons à noyauter dans un contexte purement de résolution à la crise constitutionnelle et à la légitimation des institutions politiques du pays, les enjeux, les problèmes et les défis à relever en regard de sa mise en œuvre.

Abstract

In the end of Mr. Joseph KABILA’s second and final constitutional term, the DRC knows an acute and widespread political crisis. The crisis is due in particular to the absence of state’s authority over a large part of the national territory, then to the expiration of the constitutional mandates of the authorities of this five-years period. In order to make an end to this crisis and the political fall in which the country was plunged, different forces agree to discuss in order to spare the nation and his people.

 

From the call for dialogue under Edem Kodjo’s facilitation to the signing on 31th December 2016 of the inter diocesan’s agreement of Kinshasa, there is no point in concealing the case that its implementation poses serious problems, especially on the side of its monitoring cell, to the point of suggesting that this commitment was only triggering future conflicts.

In this analysis note, we analyze the issues, problems and challenges that must be met in relation to its implementation.

Downloads

Download data is not yet available.

References

Partie du Mémoire d'Etudes Approndies en Science politique