Vol 5 No 6 (2019): IJRDO - Journal of Mathematics | ISSN: 2455-9210
Articles

VÉRIFICATION EMPIRIQUE DE L’HYPOTHÈSE DE DÉFICITS JUMEAUX EN RDC : Une application du modèle de moindre carré ordinaire

Jean-Léonard BOMBONAYO NEMBEANA
graduate in mathematical economics from the University of Kisangani
Published June 29, 2019
Keywords
  • Proposition de l’Équivalence de Ricardo,
  • Modèle des régressions linéaires multiples,,
  • Déficit budgétaire,
  • Déficit du compte courant,
  • déficits jumeaux
How to Cite
NEMBEANA, J.-L. B. (2019). VÉRIFICATION EMPIRIQUE DE L’HYPOTHÈSE DE DÉFICITS JUMEAUX EN RDC : Une application du modèle de moindre carré ordinaire. IJRDO - Journal of Mathematics (ISSN: 2455-9210), 5(6), 01-28. Retrieved from https://ijrdo.org/index.php/m/article/view/2862

Abstract

Cette étude réexamine le lien empirique entre déficit budgétaire et déficit du compte courant en République Démocratique du Congo. À l’aide de la méthodologie économétrique basé sur le modelé des régressions linéaires multiples et le test de causalité au sens de Granger, nous montrons que ce double déficit ne peut être qualifié de déficits jumeaux pour le cas de la RDC. En effet, l’absence de relation de cause à effet ou de causalité entre le déficit budgétaire et du compte courant conduit à la validation de la PER (proposition d’équivalence Ricardienne), au détriment de la vision néoclassique. Toutefois, la persistance du déficit budgétaires’ expliquée par le niveau des taux d’intérêt réels et le poids de la charge de la dette qui en résulte. Le déficit commercial trouve son origine dans la structure productive du pays. Les données utilisées pour les estimations sont des données annuelles couvrant la période de 1980 à 2015.

Downloads

Download data is not yet available.

References

 Les rapports annuels
1. BM, (2014), «Rapport annuel de la banque mondiale» ;
2. BCDC, (2013), «Rapport annuel : Panorama de la RDC»;
3. BCC, (2015), «Rapport annuel» ;
4. Département fédéral des affaires étrangères DFAE, (2016) « Rapport économique annuel » ;
 Les ouvrages
5. Bofoya Komba, (2011), «Finances publiques approfondies», éd. Galimage;
6. Esiso Asia, (2012), «manuel de la méthodologie en sciences sociales », édition PUK;
7. Mankiw G, (2003), «macroéconomique», édition Des Boeck;
8. Michael Burda, (2002), « «macroéconomique : une perspective européenne », édition Des Boeck;
 Les articles
9. Ahmed, S. and Ansari, M, (1994), «A Tale of Two Deficits: An Empirical Investigation for Canada», The International Trade Journal, vol. VIII, N° 4, Winter, pp. 483-503;
10. Ajilli W, « Les deux déficits, budgétaire et du compte courant, sont-ils jumeaux ?: Une étude empirique dans le cas d’une petite économie en développement », Université Paris Dauphine Place du Maréchal de Lattre-de-Tassigny-75775 Paris Cedex 16- France;
11. Alexander, S. (1952), «Effects of Devaluation on the Trade Balance», IMF Staff Papers, 2 (2), 263-278;
12. Anoruo. E, and Ramchander. S, (1998), «Current Account and Fiscal Deficits: Evidence from Five Developing Economies of Asia, Journal of Asian Economics», 9(3), pp. 487-501;
13. Blanchard. O, (1985), «Debt, Deficits and Finite Horizons», Journal of Political Economy, vol. 93, N° 2, pp. 223-247;
14. Blanchard. O, and Giavazzi F, (2002), «Current account deficits in the Euro area: The end of the Feldstein Horioka puzzle?», Brookings papers on economic activity, Economic Studies Program, the Brookings Institution, vol. 33(2), pp. 147-210;
15. Bernheim. B, (1988), «Budget deficits and the balance of trade.Summers », L.H. (Ed.), Tax Policy and the Economy, MIT Press. p. 1-32;
16. Brisson. O, (2006), « Vérification empirique de déficits jumeaux dans le pays de G7 », Économie internationale 105, p.83-104;
WEBOGRAPHIE
17. https://mpra.ub.uni-muenchen.de/71533/;
18. https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01234667
19. www.bcc.com;
20. www.woldbank.org.